Les objets créés par nadine

Bâton de pèlerin :  

Au Pays de la Terre perdue, Nadine n’a pas ses bâtons de marche télescopiques si utile pour garder son équilibre sur des terrains inégaux alors qu’elle transporte tout son bagage sur le dos. Très vite dans son aventure, elle choisi une branche d’arbre d’environ deux mètres qu’elle ébranchera et écorcera. À l’allure d’un bâton de pèlerin digne des grandes expéditions de nomades, Nadine s’en servira presque tous les jours dans sa route vers le sud et la civilisation.

Dard :  

Une tige de bois d’un mètre, fabriquée avec une branche d’arbre droite, mince et rigide. Nadine écorce la branche, la nettoie des noeuds et polit le bois pour rendre le dard le plus lisse possible. Au tome 1, elle affile un bout en pointe qu’elle fait durcir avec le feu.  Au tome 2, elle ajoutera des pointes de flèches en os pour augmenter l’efficacité. 

Foyer de pierres : 

Préoccupée par la protection de l’environnement, Nadine prend des précautions afin de prévenir des feux de forêt ou de brousse. Pour faire ses feux, elle installe donc des pierres en rond ce qui lui permet de contenir les flammes et, d’installer des pierres plates pour cuire ses aliments.

Fronde : 

Une arme que Nadine s’est fabriquée pour se défendre et chasser. Une sorte de petit panier en cuir, attaché à des lanières de peaux. Elle place un caillou dans le panier et la fait tourner au-dessus de sa tête, ou de côté. Quand la vélocité attendue est atteinte, Nadine relâche l’une des lanières de façon à ce que le caillou se dirige dans la direction désirée. 

Journal de bois:  

Afin de marquer les jours qu’elle passe dans le Pays de la Terre Perdue, Nadine s’est fabriqué un ‘journal’ avec des bouts de bois sur lesquels elle inscrit chaque journée passées dans ce pays.

Lanières de peaux:  

Nadine n’a pas de clou, de colle ou d’attache en plastique. Alors, quand elle veut faire des constructions, elle doit attacher les pièces de bois avec des lanières qu'elle taille dans les retailles de peaux.

Pierres plates : 

Nadine utilise des pierres plates qu’elle installe en ballant, en bordure interne de son foyer de pierres et au dessus du feu, pour cuire ses aliments comme elle le ferait sur une pierre chauffante électrique. 

Travois: 

Construction triangulaire fait de deux longues perches et un bout de bois plus court. Nadine y ajoute un panier en peau ou un treillis de lanières de peaux. Son travois est appuyé au sol par le bout réunissant les deux perches. 


                                                                                                                                                                 Dernière mise à jour : 15 avril 2013

© Suzie Pelletier 2012